• La Parisien / Daniel Rosenweg

L'allongement de la vie active : une perspective qui inquiète salariés et dirigeants


Les entreprises sont-elles prêtes à maintenir dans l'emploi les plus de 55 ans ? Et les « seniors » - comprendre les plus de 45 ans :-) - sont-ils prêts à travailler plus longtemps ? Selon l'étude Malakoff Médéric Humanis qui vient de paraître, 34% des salariés et 60% des dirigeants se disent préoccupés par cette perspective.

Des inquiétudes partagées

Parmi les craintes que formulent les dirigeants, on retrouve l'augmentation des risques d'accidents et maladies professionnelles (63%) ainsi que des arrêts de travail et de maladie (53%). Les salariés, quant à eux, évoquent les risques de perte d'employabilité (70%), d'évolutions de poste ou de statut (57%), des difficultés de santé et à tenir le rythme (+80%) - à savoir la peur de manquer d’énergie passé 62 ans - et enfin, l'usure professionnelle (83%).

Pourtant 68% des managers trouvent la présence d'un senior positive au sein d'équipes en raison de leur compétence, leur engagement et leur autonomie.

Maintenir l’employabilité des seniors : un enjeu inégal selon la taille des entreprises

Aujourd’hui les seniors représentent 16 % des actifs. Leur maintien en activité s'appuie sur des dispositifs de transmission des compétences, des changements de poste pour les emplois pénibles ou l’aménagement du temps de travail, le temps partiel, sans oublier... l'accompagnement à la préparation de la retraite, très demandé par les seniors. Or, seuls 21% des dirigeants sondés ont développé ce type d'actions, les petites entreprises ayant davantage de difficultés à proposer un poste adapté ou un temps partiel à un senior, et à faire face à des coûts accrus de prévoyance maladie. Pour en savoir plus, c'est ici

Rappelons que le Conseil d’Orientation des retraites est sur le point de présenter son rapport annuel et de confirmer probablement un allongement de la vie professionnelle... Pourquoi ne pas regarder du côté de la Finlande, dans la société Betonimestarit où "55 ans est le meilleur âge pour embaucher" ? Voir la vidéo ci-dessous!

Extrait de "Finlande : la travail, c'est la santé", reportage du le 14 février 2018, dans "Avenue de l'Europe"

#santé #égalitéprofessionnelle #diversité #seniors #Réforme #QVT

12 vues
Suivez-moi
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
Contact

 

Valérie Rilos

N° SIRET : 798 315 214 00022

13, rue des Tournesols

95800 CERGY

06 18 61 52 54

valerie.rilos@gmail.com

 

Conditions générales de vente

Mentions légales

© 2016 by Valérie RILOS. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now